samedi 24 décembre 2011

MASSAGE ET HANDICAP


Un témoignage

Martine, âgée d’une cinquantaine d’années souffre d’un retard mental profond, elle ne s’exprime que par quelques mots simples et n’est pas capable de verbaliser ses émotions.

Depuis quelques temps, elle se sentait mal. Cela s’exprimait au travers de gestes auto-agressifs comme se mordre et hétéro-agressifs tels que frapper une autre personne ou encore se mettre à crier et à frapper des pieds. Son comportement a provoqué un sentiment de peur auprès des personnes qui l’entourent.

Martine ne parlant presque pas et n’ayant que peu de conscience d’elle-même en tant que sujet n’a pas accès à la thérapie classique, c’est pourquoi nous avons eu l’idée d’essayer la thérapie par le massage avec elle. Comme elle parle peu, j’appréhendais un peu la première séance de massage d’1h30 ! Allait-elle être capable de se relaxer ?

Martine s’est laissée guider, elle semblait lâcher prise et accéder à un état de bien être. Sur la route pour le foyer, elle a dit : « contente ! Calme !» avec un grand sourire.

Depuis 2 mois, elle voit Alain toutes les deux semaines, les crises et la violence ont disparu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire